Placements financier

C’est à la fois un outil d’épargne et de transmission du capital. Ce placement bénéficie d’un cadre juridico-fiscal spécifique.

Une assurance vie permet tout d’abord de se constituer ou de faire fructifier un capital.

Chacun peut ouvrir un ou plusieurs contrats et y effectuer des versements, réguliers ou non, sans limite de montant. A tout moment, il peut récupérer son épargne via un retrait partiel ou total, ou en demandant une avance. Il peut même transformer son capital en rente viagère. Au décès de l’assuré, le capital présent sur le contrat est versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) librement dans le contrat. Sauf abus, il est donc à l’abri des droits de succession. Attention, toutefois, à ne pas confondre assurance vie et assurance décès (voir encadré). Pour toute souscription, l’assuré a trente jours pour renoncer et se faire rembourser son contrat.

Lire le reste de cet article »

Parlons-en :

Tags: , , , , , , , , ,