Un défibrillateur est un équipement médical, utilisé pour réanimer une victime d’arrêt cardiaque. Toutefois, un accident de ce genre peut survenir n’importe où et à tout moment. Pour se prémunir et rester dans la démarche de prévention et santé des salariés, l’employeur à l’obligation d’en disposer dans son entreprise pour assurer la sécurité de ses employées.

Pour une intervention d’urgence en interne

En cas d’arrêt cardiaque, les premières minutes sont cruciales pour réanimer la victime avant l’arrivée des secours. Pour garantir la sécurité des employés, un employeur se doit d’installer un défibrillateur externe automatique pour prendre en charge la victime. En effet, les maladies cardiovasculaires sont la cause de 1000 à 1200 cas de décès par an dans les entreprises, un défibrillateur externe automatique (DEA) pourrait réduire le nombre de victimes et sauver des vies. 

Cependant, pour l’achat d’un défibrillateur automatique, il faudra soumettre le projet à la mairie de votre localité. Il est également important de noter qu’une formation est nécessaire pour une utilisation efficace du matériel. Toutefois, une entreprise n’est pas tenue légalement de s’équiper d’un DEA, mais compte tenu de son utilité, il est conseillé de se doter du dispositif et d’assurer la formation adéquate à son personnel.

Comment se former pour l’utilisation d’un DEA ?

IL n’existe pas à ce jour une formation spécifique pour l’utilisation d’un défibrillateur externe automatique. Cependant, une formation et connaissance en secourisme sont nécessaires. Des formations de secours civiques (PSC1) sont dispensées pour une prévention, ou intervention en situation d’urgence, la formation dure huit heures et se fait sur une journée. Une formation AMD (alerter, masser, défibriller) est également dispensée pour la prise en charge des victimes d’arrêts cardiaques, celle-ci se fait en deux heures. 

Par ailleurs, l’union départementale des sapeurs-pompiers en partenariat avec Creavenir pour le thème AMD est destinée aux associations, aux artisans, et commerçants. Au final, l’installation d’un dispositif de défibrillateur entre dans le cadre de la prévention de sécurité des salariés.