En vacance ou chez soi, les personnes asthmatiques doivent toujours se protéger contre les substances auxquelles elles sont allergiques. Avant de partir en vacance, il est nécessaire de consulter son médecin traitant afin de bénéficier d’un traitement adapté au lieu de destination. Et ce traitement doit être à la portée des mains pendant le voyage (terrestre ou aérien).

Ne pas négliger les traitements

Avant de partir en vacance, il ne faut pas négliger les traitements de fond prescrits par les médecins pour les personnes asthmatiques. En effet, il se peut que les crises et les symptômes ne se manifestent pas pendant l’été. Toutefois, ils peuvent être très intenses au retour et à l’arrivée de l’automne. En d’autres termes, où que l’on soit, il faut toujours emporter avec soi les traitements contre les crises d’asthme. Le mieux est de consulter son médecin traitant afin de bénéficier d’un traitement qui sera approprié à la destination des vacances.

Si l’on opte pour un moyen de transport individuel, il est vivement recommandé de dépoussiérer la voiture avant le départ. Et pendant le trajet, il est nécessaire d’avoir à proximité des mains les traitements en cas de crises soudaines dues aux changements de température. Pour le cas du voyage en avion, rares sont les atteintes respiratoires qui se manifestent pendant le vol. Par contre, il est toujours recommandé d’être prudent en ayant à ses mains les broncho-dilatateurs et les anti-inflammatoires.

Tant dans la vie quotidienne que pendant les vacances, il faut toujours respecter les règles d’hygiènes qui évitent la survenue soudaine des crises. Pour cela, la principale règle à suivre consiste à se protéger contre les allergènes tels que les poils d’animaux, les pollens, les fumées et les moisissures.

Parlons-en :