Les phlyctènes ou ampoules sont des maux courants qui touchent particulièrement les sportifs. Ils surviennent après un frottement répétitif de la peau des pieds suite au port d’une nouvelle paire de chaussures ou encore au pli formé par les chaussettes.

Comment soigner une ampoule ?

Lorsque le liquide est encore présent, on dit que l’ampoule est fermée ou non percée. Le maintien de la peau est dans ce cas primordial car elle protègera la plaie des infections microbiennes. Le traitement consiste à aspirer le liquide à l’aide d’une seringue stérile et d’injecter à sa place de l’éosine. Ensuite, il faudra aspirer à son tour l’éosine et appliquer une compresse stérile sur la phlyctène. Dans le cas d’une ampoule ouverte, coupez la peau à l’aide d’un ciseau, désinfectez la plaie puis appliquez-y de l’éosine à l’aide d’une compresse stérile. Il ne faut pas confiner la plaie mais au contraire la laisser à l’air libre pour accélérer la guérison.

Parlons-en :