La poliomyélite est une pathologie causée par l’attaque de la cellule grise de la moelle épinière par le poliovirus. Elle entraine dans certains cas une paralysie irrémédiable chez le patient atteint. Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la poliomyélite.

Se faire vacciner pour se protéger contre la poliomyélite

Au Tchad, la poliomyélite est particulièrement ravageuse. C’est pour cette raison qu’une campagne de vaccination lancée par le milliardaire Billes Gates vient d’être lancée dans le pays. L’objectif à atteindre est l’éradication de cette pathologie d’ici la fin de l’année. Toutes les parties prenantes c’est-à-dire le personnel médical ainsi que les parents sont appelées à redoubler leur effort afin d’atteindre ce but.

Comment reconnaître une poliomyélite ?

La poliomyélite est une pathologie virale très contagieuse. Une fois que le système nerveux sera envahi par le poliovirus sauvage, le patient risque d’être paralysé totalement après seulement quelques heures. Les manifestations cliniques de la poliomyélite sont nombreuses : maux de tête, fièvre, fatigue, vomissements, douleurs articulaires, etc. La paralysie causée par cette pathologie est parfois irréversible.

A cause de l’absence de traitement contre la poliomyélite, la vaccination reste le meilleur moyen de se prévenir contre toute contagion. Une fois que toutes les doses seront injectées selon les indications des professionnels de santé, les enfants seront immunisés à vie. Depuis l’année 2010, la poliomyélite ne subsiste que dans quelques pays.

L’éradication de la poliomyélite au niveau mondial

Quatre organismes œuvrant pour l’éradication de la poliomyélite en coordination avec de nombreux pays : l’Organisation mondiale de la santé – OMS, l’UNICEF, les Centres de lutte contre la maladie – CDC situés aux Etats-Unis ainsi que le Rotary International ont mis en place le projet « Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite » en 1988. En 2010, le taux de prévalence a diminué de plus de 99%.

Parlons-en :