Possibilité de lutter contre la fatigue chronique.

Le syndrome de fatigue chronique est une pathologie neurologique qui porte atteinte progressivement à la santé. 2% de la population mondiale est concernée par ce problème. Jusqu’à maintenant, aucun traitement destiné à guérir la fatigue chronique n’a été avancé par les scientifiques. Ce vendredi, la revue The Lancet vient de donner de nouveaux espoirs aux personnes concernées. Il s’avère que l’exercice et la thérapie comportementale pourraient faire baisser la fatigue chronique même chez les personnes en état d’invalidité à cause de cette pathologie.

L’étude sur la fatigue chronique.

L’étude a pu voir le jour grâce au financement du Conseil britannique de la recherche médicale. Plus de 600 personnes issues de tout le Royaume-Uni et divisées en quatre groupes randomisés y ont participé. Les chercheurs britanniques ont mené leur étude pendant une durée de six mois et continué la surveillance sur une période de 12 mois.

D’après le résultat obtenu, la thérapie comportementale associée à l’exercice tend à rehausser le niveau d’activité du patient, à mieux maîtriser les symptômes de la fatigue chronique et à changer la perception de la fatigue. Le résultat obtenu chez le groupe pris en charge avec des soins médicaux spécialisés a été le moins concluant.

Les signes de la fatigue chronique.

Le syndrome de la fatigue chronique se manifeste chez une personne de diverses manières. Elle peut être une fatigue traînant sur plus de 6 mois, une grosse fatigue ressentie même après une nuit de sommeil, une fatigue extrême qui perdure après 24 heures, etc. La fatigue chronique peut être assortie de plusieurs manifestations cliniques comme des douleurs musculaires, des problèmes neurologiques, de la tachycardie, de l’instabilité du poids, des problèmes immunitaires, etc.

Parlons-en :