Les médicaments génériques de plus en plus courants

En France, les médicaments génériques possèdent un bel avenir malgré la baisse des ventes enregistrée pour l’année 2010. Trois raisons majeures sont avancées par les spécialistes : forte implication des pharmaciens et des professionnels de santé, la tombée des brevets de trois médicaments majeurs dans le domaine public : le Plavix en 2009, le Cozaar/Hyzaar en 2010 et le Lipitor pour ce 2011 ainsi que l’encouragement de l’Assurance maladie à privilégier les génériques à la place des médicaments princeps.

D’où vient le médicament générique ?

Dès qu’une nouvelle molécule vient d’être mis au point par un laboratoire pharmaceutique, ce dernier doit déposer un brevet auprès de l’Institut national de la propriété industrielle – INPI. Il aura l’exclusivité sur la vente de ce médicament pendant les vingt années à venir pour amortir le budget dépensé pour la recherche et le développement de la molécule.

Une fois que ce délai est écoulé, le brevet tombe dans le domaine du public. Tous les laboratoires pharmaceutiques agréés pourront fabriquer une copie conforme du médicament original contenant le même principe actif : c’est le médicament générique.

Pourquoi choisir les médicaments génériques ?

Avec les génériques, on peut très bien se soigner à moindre prix car ils sont largement moins chers que les médicaments originaux. En règle générale, leur bioéquivalence c’est-à-dire leur efficacité thérapeutique, leur pharmacologie, leur durée d’action, etc. sont tout a fait semblables. Comme ils contiennent le même principe actif, la différence entre ces deux médicaments se situe au niveau des excipients.

Parlons-en :