Les implants mammaires sont des prothèses mises en place par un chirurgien esthétique dans le but de donner du volume aux seins ou de reconstruire ces derniers suite à une mastectomie. Ils peuvent prendre plusieurs formes : asymétriques, anatomiques ou tout simplement ronds.

Les différents types d’implants mammaires

Le choix se fera en général entre deux types d’implants mammaires : les prothèses en silicone remplis de gels et les prothèses remplis de sérum physiologique. Chacun d’eux possède ses avantages et ses inconvénients. Pour les premiers, le gel de silicone réduit les risques de dégonflement et de plis, ce qui n’est pas le cas des prothèses contenant du sérum physiologique. Par contre, ces derniers se résorberont dans l’organisme en cas de rupture. Par contre, le gel de silicone est non résorbable. L’explantation sera donc obligatoire dès que cette défaillance apparaitra.

Parlons-en :