Recrudescence des cancers chez les enfants

La tenue du colloque sur La santé des enfants et l’environnement à l’UNESCO a été une bonne occasion de voir de près l’évolution des cancers pédiatriques ces 20 dernières années. Dans les pays européens, cette hausse a été de l’ordre de 1,2% tous les ans, tous types de cancers confondus. Les enfants âgés de moins de un an en sont particulièrement vulnérables à cause de l’exposition de la mère à des substances chimiques pendant sa grossesse.

Les cancers pédiatriques les plus fréquents et leurs origines

Les cancers infantiles sont de différents types. Il y a la leucémie qui porte atteinte à la moelle osseuse. Les blastomes s’attaquent aux organes notamment aux reins ainsi qu’aux tissus et au système nerveux. Les cellules malignes, véhiculées par le sang, portent atteintes aux organes entrainent des métastases.

Même si l’apparition de certains cancers est d’origine génétique, les facteurs extérieurs sont désignés par les experts comme étant la source de la hausse des cancers infantiles ces dernières années. Il y a l’exposition des futures mères et des enfants en bas âge aux produits contaminants présents dans l’environnement et la consommation de tabac et d’alcool pendant la grossesse.

Prévention contre les cancers pédiatriques

Pour les spécialistes, la meilleure façon de préserver les enfants âgés de moins de 15 ans et de limiter la hausse des cancers pédiatriques serait d’éviter leur exposition aux agents chimiques et cancérigènes comme les pesticides, les métaux lourds, les hydrocarbures, les dioxines, etc. Certains pays ont déjà pris des mesures pour minimiser les risques comme la diminution du nombre de voitures qui circulent en ville ou la réduction de l’usage des pesticides dans la plantation agricole.

Parlons-en :