Relation entre l’alcoolisme et la santé.

D’après la définition donnée par l’Organisation mondiale de la santé – OMS, l’alcoolisme correspond à des troubles mentaux et comportementaux dus à l’addiction à l’alcool. Selon son rapport international de la situation sur l’alcool et la santé, elle met en évidence l’impact de la consommation excessive d’alcool sur la santé : cancers, accidents de la route, maladies cardiovasculaires, traumatismes, etc.

Plusieurs millions de décès enregistrés chaque année.

Selon les chiffres avancés par l’Organisation mondiale de la santé – OMS, le nombre de décès annuels causés l’alcool va au-delà de 2,5 millions de personnes dont la majorité sont encore jeunes. La situation est alarmante dans certains pays comme la Russie, l’Afrique du Sud, l’Asie, le Mexique, l’Ukraine, etc. à cause de l’émergence de nouvelles modes de consommation comme le binge drinking.

Malgré les efforts menés par les Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé – OMS comme la limitation des points de vente d’alcool ou encore les restrictions de l’accès des jeunes à l’alcool, la situation reste stable. Selon une étude réalisée à l’initiative de la Commission européenne en 2008, l’Europe est le leader dans la consommation de boissons alcoolisées dans le monde avec 11 litres d’alcool pur par personne adulte.

Sensibilisation sur l’alcoolisme.

Selon le Conseil international sur les problèmes de l’alcool et des toxicomanies – CIPAT comprenant plus de 130 pays membres, la production d’alcool a doublé de volume ces 15 dernières années dans les pays du Sud. Ce qui a contribué fortement à la hausse rapide de l’alcoolisme au niveau mondial. Par conséquent, il recommande la sensibilisation de la population mondiale sur les dangers que constitue l’alcool sur la santé.

Parlons-en :