Les allergies surviennent lorsque le système immunitaire d’une personne est au contact avec un corps étranger dénommé allergène. Les manifestations des allergies sont de plusieurs sortes : asthmes, eczéma, urticaires, rhinite allergique, bronchoconstriction, sinusite allergique, etc.

Eviter les désodorisants en cas d’allergie

Les allergies peuvent être provoquées par plusieurs sortes d’allergènes. Parmi ceux d’origine aérienne, on peut citer les pollens, les déjections des acariens, les particules fines, etc. Parmi les allergènes alimentaires, il y a les œufs, les arachides, les crustacés, le soja, le lait de vache, les poissons, etc. Les autres catégories d’allergènes recensées habituellement sont les médicaments, les venins d’insectes, etc.

Faites attention aux désodorisants et aux bougies parfumées

D’après une étude américaine présentée au congrès annuel de l’American college of allergy, asthma et immunology – ACAAI, les bougies parfumées et les désodorisants peuvent déclencher des allergies chez certaines personnes ou aggraver leur état de santé en cas d’asthme par exemple.

Les composants organiques volatiles – COV qu’ils dégagent sont souvent masqués par leur odeur agréable et induisent en erreur les utilisateurs. Même des bougies et des désodorisants inodores et considérés comme naturels peuvent quand même renfermer ces composants une fois brulés ou répandus dans l’atmosphère.

Quelques recommandations pour éloigner tout risque d’allergies

Les allergologues préconisent l’aération de la maison au lieu d’utiliser des bougies parfumées et des désodorisants. Il est également recommandé d’éloigner le tabagisme, de favoriser l’allaitement maternel et de retarder la diversification alimentaire chez les tout-petits. Les aliments allergènes sont aussi à éviter durant l’allaitement maternel. Les personnes allergiques ne doivent adopter aucun animal de compagnie même les oiseaux.

Parlons-en :