En France, le diabète se classe parmi les affections de longue durée. Récemment, les statistiques a montré une croissance rapide de cette pathologie au niveau mondial, notamment le diabète de type 2. En France, il a détrôné le cancer dans la liste des maladies les plus remboursées à 100% par l’Assurance maladie.

Le diabète de plus en plus fréquent sur le territoire français

D’après les chiffres publiés par l’Institut de veille sanitaire – InVS, le diabète notamment celui de type 2 touche plus de 3,5 millions de Français à ce jour. Le nombre a doublé en seulement une dizaine d’années. Au niveau mondial, le nombre de personnes souffrant de cette maladie avoisine les 285 millions. 4,4 millions en étaient décédées suite à des complications.

Cas de diabète : situation alarmante dans le monde

Dans le monde, une personne succombe tous les huit secondes à cause du diabète. Cette maladie détrône le Sida et le paludisme. Les décès sont particulièrement importants dans les zones enclavées qui n’ont pas accès au traitement. Le diabète touche aussi bien les pays riches que ceux en voie de développement. En Afrique par exemple, la prolifération du diabète est remarquable.

Aux Etats-Unis, le diabète de type 2 est en progression chez les enfants. L’explosion mondiale de cette pathologie vient de plusieurs raisons : vieillissement de la population, prédispositions génétiques, antécédents familiaux, alimentation trop riche, manque d’exercice physique, etc. Les avancées en matière de dépistage et de traitement n’ont pas pu freiner l’évolution du diabète.

Le diabète lié au surpoids et à l’obésité

L’augmentation du nombre de personnes en surpoids et obèses est en partie responsable de la hausse du cas de diabète dans le monde. La sédentarisation de la population mondiale a changé les habitudes alimentaires si bien que l’alimentation devient plus grasse et plus sucrée. En prenant du poids, le risque de diabète est cinq à dix fois plus élevé. Seul un changement de mode de vie permettra de stopper cette « épidémie » de diabète. D’ici 2030, 438 millions de personnes seront touchées par cette pathologie. Il serait donc temps de considérer le diabète comme un problème de santé publique.

Parlons-en :