L’ostéoporose est une pathologie qui se manifeste par la perte de la densité minérale osseuse chez une personne. Fragilisés, les os risquent de se fracturer même lors d’une chute sans importance. Une étude américaine vient de confirmer les bienfaits de la bière contre cette pathologie.

Une pinte de bière pour se protéger contre l’ostéoporose

Des chercheurs de l’Université de Cambridge, aux Etats-Unis conduits par le Pr Jonathan Powell vient de mettre en évidence les effets préventifs de la bière chez les femmes susceptibles d’être atteintes de l’ostéoporose, notamment lors de la période de la ménopause. Très riche en silicium, la bière pourrait fournir aux femmes proches de la cinquantaine l’apport quotidien recommandé.

Le rôle du silicium dans la préservation de la densité osseuse

Le silicium est un minéral très utile à l’organisme humain. Il a pour rôle de préserver la densité osseuse et de favoriser la croissance du système osseux. L’étude américaine a été réalisée sur 1 700 femmes âgées en moyenne de 48 ans. La densité osseuse de celles qui ont consommé régulièrement de la bière est largement supérieure à celle des autres.

Le résultat de l’étude publié dans la revue nutrition recommande donc la consommation journalière d’une pinte de bière aux femmes ménopausées et d’une demi-pinte pour les femmes pré-ménopausées. Le silicium est également présent dans d’autres catégories d’aliments mais le taux d’absorption sera plus élevé avec la bière.

La bière en prévision d’une ostéoporose

Même si la femme souffre déjà d’une ostéoporose, il serait toujours possible d’atténuer la perte de la densité osseuse par une consommation régulière de bière. Mais cette méthode de prévention ne sera efficace qu’à partir d’un certain âge. Une fois dans la cinquantaine notamment après la ménopause, le taux d’hormone baisse chez les femmes. La combinaison du silicium avec les œstrogènes leur procurent l’immunité dont elles auront besoin pour contrer l’ostéoporose.

Parlons-en :