Douleur de dos : les bons réflexes à adopter

Le mal de dos est une maladie très rependue qui touche une grande partie de la population mondiale. Cependant, l'adoption de simples réflexes permet de soulager et de prévenir ces douleurs. Voici des astuces pour soulager votre mal de dos.

Adopter la bonne position au travail

L’une des astuces pour soulager votre mal de dos est d’optimiser votre position de travail. Il est noté que le manque d’exercice est à l’origine des douleurs ressenties au niveau du dos. Cependant, une mauvaise posture au travail cause également des maux de dos. Par conséquent, ne négligez pas le choix de votre siège et mettez l’écran face à vous. 

Cette mesure permet le maintien du cou et de la tête au niveau de l’axe de la colonne vertébrale. Dans la mesure où vous exercez un métier qui nécessite de soulever des objets lourds, pliez les genoux avant de vous baisser et maintenez une position bien droite de votre dos pour éviter d’avoir des douleurs au niveau des reins. Il est également important de vous reposer, pour cela pensez à prendre des pauses régulières.

Pratiquer du sport

Le sport est recommandé pour assurer du bien-être à votre dos. En effet, à la suite d’une grossesse ou d’une accumulation de graisse, un relâchement des abdominaux peut subvenir. De ce fait, l’arrière de votre corps dépense deux fois plus d'énergie afin de combler l’absence de tonus des muscles de votre ventre. Il en résulte une fatigue des organes lombaires. Vous devez pratiquer des exercices tels que le gainage ou la gym du dos qui vous permettent d'affermir les muscles para-vertébraux et abdominaux.

En outre, la pratique de sports qui ne sont pas directement liés au renforcement des muscles ventraux peut également vous aider. On distingue notamment la natation, le yoga ou la gymnastique douce, mais vous pouvez également choisir un autre sport. L’essentiel est de faire une activité physique qui aide votre dos à se muscler. En dehors des exercices propres à une discipline, des gestes simples de tous les jours soulagent vos douleurs. L’usage des escaliers aux dépens de l'ascenseur ou le parcours d’un trajet à pied font partie des conseils pratiques.

Parlons-en :

Un centre de remise en forme à Lyon pour rester en bonne santé

Pour rester en bonne santé, rien de tel que bénéficier des bienfaits d’un centre de remise en forme à Lyon. Une fois que vous y serez inscrit, vous profiterez de séances et de cours de diverses disciplines, de conseils d’experts pour l’alimentation et le bien-être et aussi d’un accompagnement personnalisé. Découvrez sans plus tarder comment vous remettre le plus rapidement en forme. 

Des cours et entrainements multidisciplinaires 

Si vous habitez à Lyon ou à proximité, vous pouvez facilement entretenir votre corps dans un centre de remise en forme. Selon vos besoins, vous aurez le choix parmi plusieurs disciplines. Vous pourrez par exemple opter pour des séances dynamiques de renforcement musculaire et cardio-vasculaire. Si vous préférez des séances moins intenses, de la gym douce pour se muscler fera l’affaire. 

Pour améliorer votre souplesse, vous pourrez suivre des cours de Yoga. Vous aurez d’excellents exercices d’étirement et de respiration. Toujours dans la même optique, des séances de posture et de stretching relaxeront vos muscles et vous détendront.

Des conseils et astuces pour améliorer sa forme 

S’orienter vers un centre de remise en forme à Lyon permet également de bénéficier de conseils avisés. Des coachs sportifs vous fourniront de précieuses informations pour l’assainissement de votre alimentation. Vous éviterez les situations et causes du surpoids et votre corps s’en trouvera plus tonifié. 

De plus, vous bénéficierez d’astuces pour le bien-être. À travers divers programmes, vous serez plus à l’aise dans votre être. Vous gagnerez en sérénité et serez plus en harmonie avec votre environnement. 

Des tarifs étudiés pour une remise en forme complète

Pour vos activités sportives, vous profiterez d’une tarification transparente, parfaitement adaptée à vos besoins. Avec des formules de prix variés et avantageux, vous pourrez retrouver la forme dans les meilleures conditions. Vous aurez la possibilité de payer sur toute l’année ou sur un trimestre. Vous aurez également pour chaque formule des options adaptées à vos objectifs. Sans oublier que vous aurez droit à des réductions sur de nombreuses activités, séminaires et cours.

Parlons-en :

E-cigarette : comment bien choisir son kit ?

Choisir son kit de cigarette électronique ne se fait pas à la légère. Plusieurs critères et préférences doivent être pris en compte. Nous vous donnons dans la suite des pistes essentielles pour trouver un kit qui vous conviendra. De plus, vous saurez également les atouts dont vous bénéficierez auprès d’une boutique spécialisée dans la vente de kits pour cigarette électronique

Quelle technique de vapotage choisir : inhalation directe ou indirecte ?

Le style de vapotage importe énormément dans le choix de votre kit. En effet, vous pouvez soit préférer l’inhalation indirecte ou directe. Avec la première, vous faites passer la vapeur d’abord par la bouche puis vers les poumons. Ce style est généralement utilisé par les ex-fumeurs qui souhaitent réduire leur dépendance au tabac. À noter qu’il convient particulièrement à ceux qui préfèrent les forts taux de nicotine. 

L’inhalation directe consiste à faire passer la fumée directement vers les poumons. Elle requiert d’utiliser un matériel puissant incluant une batterie avec une durée d’autonomie avoisinant les 24 heures. 

E-cigarette simple ou à options multiples 

En plus de votre choix de style de vapotage, vous devez choisir le type d’e-cigarette que vous préférez. Si vous êtes un simple vapeur, une cigarette électronique simple vous suffira. Elle est dotée d’un seul bouton d’activation et est souvent de forme cylindrique. 

Par contre, si vous souhaitez plus d’options, vous pourrez opter pour une cigarette électronique modulable. Vous aurez de nombreuses options notamment celle de changer la quantité du e-liquide et la sensation du vapotage. 

Faire confiance à une boutique spécialisée

Dans une boutique spécialisée dans la cigarette électronique, vous trouverez un large éventail de kits adaptés à vos besoins. Vous aurez de nombreux critères à votre disposition à l’instar de la marque, du prix, des spécificités de la batterie et de l’utilisation. 

Par exemple, pour votre e-cigarette modulable, vous pourrez choisir un kit iStick Pico. Vous profiterez de performances de haut niveau. Si vous préférez plus de simplicité, vous aurez des kits eGo AIO pro, pockeX à votre disposition. En fonction de vos choix, miser principalement sur des kits de qualité pour une expérience de vapotage inédite.

Parlons-en :

Les utilisations de l’huile essentielle d’encens

Tout le monde connait les huiles essentielles les plus courantes, comme par exemple l’huile essentielle de lavande, d’eucalyptus ou de menthe poivrée, mais peu de gens connaissent l’huile essentielle d’encens. Cependant, elle offre de nombreux avantages et pourrait bien vous aider à surmonter quelques problèmes. Elle est élaborée à partir de la résine d’un arbre, séchée à l’air libre puis distillée à la vapeur.

Utile pour combattre la dépression

Si vous souffrez de dépression, l’huile essentielle d’encens peut vous aider dans votre difficile combat. Mélangez-en une goutte dans un peu d’huile végétale et appliquez le sur votre torse et à l’intérieur de vos poignets, minimum deux fois par jour. Son effet va vous aider à calmer vos angoisses et votre mal-être.

Une arme anti-insomnie

L’insomnie touche une grosse partie de la population. Si vous souhaitez éviter la prise de médicaments pour vous endormir, le mode d’application présenté ci-dessus vous conviendra, à utiliser juste avant de vous coucher pour profiter de ses vertus apaisantes. Les effets devraient se ressentir dès la première nuit. 

Une aide à la méditation

L’huile essentielle d’encens est conseillée pour vous détendre lors de vos séances de méditation. Versez en quelques gouttes dans votre diffuseur, et laissez-la vous aider à vous relaxer. Il est cependant déconseille de dépasser les 30 minutes de diffusion. 

De nombreuses autres utilisations

En plus de ces trois usages pour lesquels elle excelle, l’huile essentielle d’encens peux renforcer vos défenses immunitaires en les stimulant, et vous soulager de différents maux comme par exemple : 

  • elle soigne les maux de gorge, a des fonctions expectorantes et décongestionnantes
  • elle favorise le raffermissement de la peau, et aide dans le traitement des peaux sèches
  • elle fait l’effet d’un tonifiant à forte dose, et apaise à faible dose
  • elle aide à la cicatrisation grâce à un effet antibactérien
Parlons-en :

Maladies rares, les assurances fonctionnent-elles ?

Les maladies rares sont des affections qui touchent de nombreuses personnes en France. Elles atteignent aussi bien les enfants que les adultes.

Être atteint d’une maladie rare est très éprouvant, tant sur le plan physique que  moral. N’oublions pas aussi l’aspect financier. Il faut dire que les traitements de ce genre de maladies coûtent beaucoup plus chers que les autres.

Mais alors, que pensent les assurances maladie de ce problème ? Sont-elles disposées à couvrir les dépenses qui y sont liées ? Voilà les questions auxquelles nous allons répondre. Mais avant cela, essayons d’abord de définir ce qu’est vraiment une maladie rare.

Qu’est-ce qu’une maladie rare ?

Une maladie rare est une pathologie qui s’inscrit dans la longue durée chez le malade. En général, elle présente un caractère grave et souvent chronique qui nécessite des traitements réguliers qui peuvent prendre des mois, voire des années. Sans le traitement adapté, ce type de maladie peut entraîner un handicap ou même le décès du patient.

La plupart des maladies rares (80 % environ) sont d’origine génétique. Pour qu’elle soit qualifiée de maladie rare, la pathologie ne doit toucher que très peu de gens. Celle-ci ne doit pas toucher plus d’une personne sur 2000, soit un pourcentage de 0,2 % des individus.

Au niveau mondial, on a détecté plus de 8 000 maladies rares, tandis qu’en Europe, on en dénombre environ 5 000. De plus, de nouvelles maladies de ce genre sont  découvertes chaque année. Certaines sont également appelées «Maladies orphelines». C’est dû au fait qu’il n’existe pas de thérapies spéciales pour les traiter efficacement.

Parmi les maladies rares les plus connues, on peut notamment citer le cancer, la sclérose en plaque, l’insuffisance cardiaque, le lupus, la myopathie, les os de verre, etc…

Les frais liés aux soins et aux traitements de ces maladies sont souvent très onéreux, et cela devient vite insupportable pour le patient. Quelle position les assurances maladie prennent-elles vis-à-vis des personnes atteintes de ce type de maladie ?

Les maladies rares et les assurances

En générale, les assurances proposent pour les maladies rares le même barème de prise en charge que pour les autres maladies. Toutefois, certaines d’entre-elles peuvent être couvertes à 100 % par les assurances, à condition qu’elles remplissent quelques critères d’acceptation.

Les voici :

  • La maladie doit figurer dans la liste ALD 30 en tant qu’affection de longue durée. À titre d’exemple, nous pouvons notamment citer la Maladie de Crohn et la mucoviscidose.
  • Le malade peut aussi bénéficier de cette couverture s’il est placé sous le régime ALD «Hors Liste». C’est le cas pour les maladies graves et évolutives qui nécessitent des traitements de plus de six mois et souvent très coûteux.
  • Cette couverture est aussi valide pour les malades atteints de plusieurs pathologies qui peuvent provoquer l’invalidité. À condition que les maladies nécessitent des soins coûteux, qui durent plus de six mois.

Cette prise en charge se présente sous la forme de versements journaliers, et peut aller jusqu’à une durée de 3 ans pour une maladie à longue durée. Cette indemnité équivaut à 50 % du salaire de référence.

La référence étant les trois derniers salaires reçus avant l’arrêt de travail. Et si cette couverture ne vous suffit pas, vous pouvez toujours opter pour un contrat de prévoyance complémentaire pour combler le vide.

Les maladies orphelines, quant à elles, peuvent faire l’objet de trois types de remboursement par les assurances santé, selon leur catégorie.

Ces différents remboursements sont :

  • Les frais de transport vers le centre de référence le plus proche, dans le cas d’une hospitalisation ou d’une consultation.
  • Le remboursement des actes médicaux ou traitements habituellement non remboursés, s’il n’existe aucune alternative possible ou si la Haute Autorité de Santé émet un avis favorable après consultation du dossier.
  • Il peut aussi s’agir du remboursement des actes du traitement implanto-prothétique des agénésies qui sont le plus souvent vues chez les enfants.

Pendant longtemps, les maladies orphelines ne faisaient pas l’objet d’une offre par les mutuelles d’assurances. Mais désormais, ce n’est plus le cas.

En effet, de nos jours, les assureurs proposent des solutions qui incluent la prise en charge des prestations médicales, mais également des différents services annexes tels que l’accompagnement psychologique ou encore les frais de confort en cas d’hospitalisation (chambre individuelle, télévision, téléphone, etc.).

Quoi qu’il en soit, le contrat d’assurance pour une maladie rare doit être étudié au cas par cas afin que vous puissiez en profiter un maximum. Les comparateurs d’assurance disponibles sur le marché pourront vous donner une première idée, mais nous vous invitons à contacter directement les assurances de votre choix pour creuser ce sujet en particulier et être certain d’être couvert !

Parlons-en :