Travailler en Suisse représente une grande opportunité pour la plupart des Français habitant aux environs de la frontière franco-suisse. Lorsque l’on devient « transfrontalier franco-suisse » en effet, même les conditions sanitaires sont particulièrement intéressantes.

La mutuelle santé frontaliers en Suisse

En effet, les Français décidant de travailler en Suisse peuvent bénéficier et doivent obligatoirement souscrire une assurance santé. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en sortant de la frontière du territoire français, ils n’ont plus droit ni à la prise en charge offerte par l’Assurance maladie française ni à la couverture médicale offerte par leur mutuelle ou leur compagnie d’assurance, dès le premier jour de travail.

Pour bénéficier d’une couverture santé de qualité, les transfrontaliers franco-suisses ont le choix entre trois régime frontalier Suisse: l’assurance santé privée pour les frontaliers en Suisse qui est le plus prisé des trois (choix de près de 90% des travailleurs Français en Suisse) ; le régime suisse pour les frontaliers LAMal qui fait partie des assurances santé obligatoires en Suisse et qui propose une couverture aussi bien en France qu’en Suisse ; et le régime français CMU qui avoisine le régime de base français et propose donc, sous certaines conditions, une couverture santé en Suisse également.

Les autres assurances possibles

Les assurances et mutuelles santé ne sont pas les seuls contrats de prévoyance conseillés aux frontaliers Suisses. Outre la complémentaire santé, les transfrontaliers franco-suisses doivent également avoir une assurance responsabilité civile, souscrite dans une compagnie d’assurance française, de préférence.

Plus d’infos sur http://www.assurance-et-mutuelle.com/assurances-iard/assurance-responsabilite-civile.html

Parlons-en :