Le salarié licencié peut conserver sa mutuelle santé collective à adhésion obligatoire même s’il ne fait plus partie de l’entreprise.

Les conditions

Pour en bénéficier, il doit déjà être bénéficiaire de l’assurance chômage et avoir au moins un mois d’ancienneté au sein de l’entreprise.

L’assurance santé complémentaire est octroyée pendant la durée relative à celle du contrat de travail.

Dans le cas d’un licenciement, le départ de l’entreprise ne dépend pas de la volonté du salarié. Dans ce cas, la cotisation mutuelle santé est toujours départagée entre l’ancien employeur et l’assuré.

Parlons-en :