Le chèque complémentaire santé

 
La ministre de la Santé inaugure jeudi un système de « chèque-santé », consistant en une avance de frais pour l’acquisition d’une complémentaire santé pour les revenus modestes.
 
 
 
 
 
 

En France, près d’un Français sur dix ne bénéficie d’aucune complémentaire santé.

Le chèque santé, mis en place mercredi et inauguré ce jeudi à la CPAM de la Garenne-Colombes par Roselyne Bachelot, n’est pas une nouvelle aide à l’acquisition d’une complémentaire mais un procédé visant à la simplification des systèmes existants. Il s’adresse aux personnes dont les revenus dont immédiatement supérieurs au plafond fixé par la Sécurité sociale pour pourvoir bénéficier de la CMU (couverture maladie universelle), soit les revenus compris entre 606 euros par mois et 727,25 euros. « Ce plafond est majoré de 10,8% dans les départements d’Outre-Mer« , précise-t-on au ministère de la Santé.

En fonction de leur âge et de leur situation familiale, les bénéficiaires recevront une aide comprise entre 100 et 400 euros sous la forme d’un chèque. « Les assurés connaîtront donc immédiatement la somme dont ils seront exonérés pour souscrire à une complémentaire« , précise le ministère. Ils devront envoyer directement le chèque à la mutuelle qui ne leur facturera que le montant restant.

Toutefois, l’aide représentera au maximum 50% du montant de la complémentaire. La fourchette de revenus aidés et le montant de l’aide elle-même ne varient pas. La ministre de la Santé compte cependant sur le système du chèque-santé pour donner un coup de fouet à une aide qui peine à trouver son public. Sur les 2 millions de personnes potentiellement concernées par l’aide à l’acquisition d’une complémentaire, aide mise en place en 2003, seuls 10% en bénéficient à ce jour. En France, près d’un Français sur dix1 ne bénéficie d’aucune complémentaire santé.

Sophie LUTRAND-le 03/01/2008

Source:

tf1.lci.fr

L’avis du blogueur mutuelle : Pour réaliser un devis de mutuelle; choisir un comparateur de mutuelle santé comme :
devis mutuelle santé, mais aussi des sites comme courtage sante, assurance et mutuelle, hyperassur, assurland, devismutuelle, santéo, assuréo….et bien d’autres.

Parlons-en :
  1. description []