Faciliter la résiliation de sa mutuelle

Lorsque le contrat de complémentaire santé arrive à sa fin, deux choix s’offrent aux adhérents : le laisser se renouveler automatiquement par tacite reconduction ou y mettre fin selon la procédure de résiliation d’une assurance santé. Généralement, tous les points essentiels à savoir avant d’entamer la démarche d’annulation de la complémentaire santé se trouvent dans le contrat même. Il suffit d’en prendre connaissance la décision est prise.

A propos du préavis de résiliation de complémentaire santé

Le préavis de résiliation mutuelle est connu d’avance, dès qu’une personne décide de prendre une complementaire santé. L’objectif est de lui permettre de respecter les délais impartis pour que sa complémentaire santé puisse être résiliée à temps le moment venu. La majeure partie des mutuelles santé imposent un délai de préavis de 2 mois à leurs adhérents.

Le préavis de résiliation mutuelle peut varier si le motif évoqué amène l’adhérent à mettre fin à sa complémentaire santé plus tôt que prévu. Pour une rupture ayant pour motif l’adhésion de l’assuré à une mutuelle obligatoire par exemple, le préavis de résiliation demandé par les organismes santé tournent autour de un mois.

Une seule complémentaire santé autorisée

Si les adhérents suivent les actualités sur la mutuelle santé, ils sauront tout de suite que chaque individu n’a droit qu’à une seule complémentaire santé. La résiliation de complémentaire santé est donc la solution au problème de ceux qui hésitent entre deux couvertures santé : celle de leur conjoint et celle de leur entreprise par exemple. Après avoir effectué un comparatif de mutuelles, ils pourront choisir de garder la complémentaire santé qui pourra satisfaire plus amplement leurs besoins en santé s’ils sont en droit de le faire.

Parlons-en :