Depuis quelques années, le nombre de Français sans mutuelle est de plus en plus nombreux. Pour ne pas avoir à se priver de nourritures, d’eau ou d’électricité, ils préfèrent faire l’impasse sur les mutuelles santé. Pourtant, les charges de santé peuvent être très lourdes en cas de problèmes de santé imprévus.

Est-il nécessaire de souscrire une complémentaire santé ?

Sur tout le territoire, environ 8% des Français soit 5 millions de personnes ont renoncé à souscrire une complémentaire santé faute de moyens financiers suffisants. Certains individus renoncent délibérément à la complémentaire santé par convenance personnelle tandis que d’autres le font par obligation. Comme le plafond donnant droit à une couverture maladie universelle complémentaire tournent autour de 600 euros, il est difficile pour les ménages percevant environ 800 euros de se protéger correctement en matière de santé.

Renoncement aux soins de plus en plus élevé

Si le taux d’effort que les personnes aisées doit faire pour bénéficier d’une bonne complémentaire santé est de 3%, celui des personnes ayant des revenus limités sera de 10,3%. Près de trois personnes sur dix décident de se passer de soins dentaires, de lunettes ou de consultations spécialisées pour ne pas avoir à payer un ticket modérateur lourd.

Les seniors sont particulièrement pénalisées par l’absence d’une complémentaire santé. Après les dépenses courantes, le peu d’argent qui leur reste n’arrive pas à assumer tous leurs besoins en santé notamment l’hospitalisation. Depuis 2005, les personnes qui ne peuvent pas prétendre à une couverture maladie universelle complémentaire peuvent demander un chèque santé à condition que leurs revenus ne dépassent pas le plafond convenu.

L’accès à la mutuelle santé famille en France

Dans certains départements français, la mutuelle santé famille est très couteuse. D’après une simple comparaison, la politique tarifaire exercée par les organismes complémentaires de ces localités ne tient pas compte de la situation du souscripteur mais plutôt de son lieu de résidence. Pour avoir une idée sur le tarif pratiqué dans chaque département sur certaines spécialités médicales, rendez-vous sur www.mutuelle.com.

Parlons-en :