Deux types d’institutions interviennent dans la prise en charge des dépenses de santé des ménages : le régime obligatoire et les complémentaires santé. On peut dire qu’ils sont complémentaires car le ticket modérateur et les charges laissées par le premier seront assumés par le second.

La prise en charge des frais de santé des ménages

Pour prendre en charge leurs dépenses de santé, les ménages peuvent compter sur l’Assurance maladie sur certains domaines mais pas sur d’autres. Ils seront obligés de choisir une mutuelle santé s’ils espèrent être allégés de leurs charges de santé. Les offres de complémentaires laissées à leur choix sont très variées et pourront satisfaire amplement leurs besoins en santé. Ils peuvent faire appel à un professionnel de la complémentaire santé en cas de nécessité.

Les frais assumés par les mutuelles santé

Les charges de santé des ménages sont remboursées par le régime obligatoire selon le tarif de convention imposé par la Sécurité sociale. Pour les consultations médicales chez un généraliste par exemple, le taux de prise en charge sera de 70%. Les 30% restants devront être assumés par une assurance santé ou à défaut d’une couverture santé complémentaire par les ménages eux-mêmes.

Souscrire une complémentaire santé est intéressante car elle rembourse la plupart des prestations de santé très peu ou pas du tout remboursées par l’Assurance maladie : lunettes, médecines douces, orthodontie, implants dentaires, chambre particulière et lit accompagnant en hospitalisation, chirurgie des yeux, diverses prothèses, etc.

Ne pas avancer des frais avec le tiers payant

Quand on a le choix, il est préférable d’opter pour une complémentaire santé avec un tiers payant étendu. De cette manière, les ménages n’auront pas à payer les frais de santé remboursés par leur mutuelle santé quand ils s’adressent aux professionnels de santé en partenariat avec cette dernière. Trouvez une bonne offre de complémentaire santé avec un comparateur de mutuelles santé en ligne.

Parlons-en :